LANTON. Espace de coworking et Fab.Lab. BA13 est le premier tiers-lieu numérique du Bassin. Ses créatrices, Sandrine Favre et Emeline Lefèvre y prônent le partage et la mise en réseau.

BA13 a ouvert ses portes en mars 2019 à Lanton. Derrière ces initiales, le bassin d’Arcachon, d’accord mais aussi une entité, la SAS Bassin des arts et projets qui porte la structure. Un 13 qui rappelle son implantation, au 13 avenue de Libération, et le nom improbable d’une plaque de plâtre qui traduit l’aspect modulable du concept. Celui d’un tiers-lieu, à savoir un espace de travail partagé et collaboratif, créatif et flexible, favorisant les échanges entre les usagers. Une alternative au modèle économique traditionnel qui se développe depuis dix ans et que ces deux amies portent en mettant en avant une « intelligence collective ».

Agée de 43 ans, Sandrine Favre a travaillé vingt ans dans le secteur bancaire. Forte de cette expérience et de son réseau, c’est elle qui prend en charge l’aspect conseil aux entrepreneurs, l’expertise. « Savoir se vendre, gérer l’administratif, préparer des entretiens, disposer d’interlocuteurs privilégiés… Je savais faire. Ce qu’il me manquait, c’était l’accompagnement de terrain ».

L’équilibre s’est tout naturellement trouvé avec son amie Emeline Lefèvre. Agée de 35 ans et issu du monde artistique, c’est elle qui s’occupe du volet création et innovation. « A contrario, un créatif ne saura pas se vendre et se noiera facilement dans les démarches » témoigne-t-elle. Mêlant leurs compétences techniques réciproques, les deux cogérantes illustrent à elles seules l’idée de BA13 : la mutualisation.

ba13

Des contrats de la journée à la semaine

« Nous proposons tous les aspects d’une entreprise, secrétariat, assistance de direction, ressources humaines, expertise comptable… La charge mentale d’un entrepreneur aujourd’hui est telle qu’il ne peut plus se concentrer sur son projet. En lui offrant la possibilité de déléguer l’administratif, nous lui permettons de le faire » explique Sandrine Favre.

C’est du sur-mesure que les deux responsables proposent à ceux qui poussent la porte de BA13. Qu’il s’agisse de l’espace de coworking, l’espace de travail partagé ou du Fab.Lab., le laboratoire de fabrication. L’espace de coworking propose des contrats qui vont de la journée à la semaine, des systèmes de cartes et de tickets pour disposer d’un bureau ou d’un poste sur le site et d’utiliser les espaces communs. « Les utilisateurs se sont très vite appropriés le lieu. Il y a un esprit collaboratif qui flotte ici. Une sérénité dans le travail. Le lieu est propice à l’échange » poursuit Sandrine Favre.

Dans le Fab.Lab. Emeline Lefèvre dispose d’une découpe laser C02 de 80 Watts, de trois imprimantes 3D, d’un scanner 3D et de tablettes graphiques. Elle propose également des logiciels de retouche à la location. « Les particuliers viennent pour la reproduction d’une pièce, les professionnels et les institutions feront appel à nous pour des signalétiques, des trophées, du graphisme. Nous n’avons pas, ici, le profil des usagers de Fab.Lab. des grandes villes. Pas encore » explique-t-elle.

Emeline Lefèvre a créé un collectif et travaille, selon les projets qui alimentent BA13, avec des indépendants du Bassin. Il s’agit là de philosophie, de social, de création numérique et de réalité augmentée. Et toujours, de travail partagé.

ba13

La pédagogie numérique

 «Nous avons beaucoup communiqué sur la dimension pédagogique du projet sur le territoire » relève Sandrine Favre. « Nous avons répondu à l’appel à projet de la Coban (Communauté d’agglomération du nord Bassin) qui ne portait que sur la mise en place d’un espace de coworking. Nous sommes allées plus loin en proposant le Fab.Lab. »

BA13 a ainsi été financé en partie par l’intercommunalité de la Coban, la Région Nouvelle Aquitaine et a bénéficié de l’accompagnement de l’agence économique BA2E. « Mais nous demeurons des privés et avons en cela la liberté et la réactivité d’une structure qui n’est pas administrative. »

A présent, Pôle Emploi ou la Chambre des métiers sollicitent BA13 pour la mise en place d’ateliers. Travaillant en réseau avec les autres espaces, Kiwork de La Teste, Working Mios et l’Espace 21 de Belin-Beliet, BA13 est aussi sociétaire de la Coopérative des Tiers lieux de Floirac. Ses codirigeantes planchent en outre sur la réalisation d’un Fab.Lab. mobile afin d’amener le numérique sur tout le territoire. « Des écoles aux maisons de retraite. Il y a là un aspect de service public » estime Sandrine Favre.

ba13
Sandrine Favre et Emeline Lefèvre, cogérantes de BA13. « BA13 Coworking & Fab.Lab. est un lieu de rencontres et de création au cœur du Bassin d’Arcachon »

logo ba13 quadriFB

Contact : BA13 – 13 avenue de la Libération, LANTON – 05 57 05 38 22 – contact@ba13.fr