GUJAN-MESTRAS Le groupement d’employeurs des métiers de la mer (GE2M) met à disposition des salariés de manière ponctuelle ou récurrente pour les ostréiculteurs du bassin d’Arcachon.

Il y a tout juste deux ans, le Groupement d’employeurs des métiers de la mer (GE2M) sortait de terre. A son initiative, Olivier Laban, ostréiculteur et ancien président du Comité régional de la conchyliculture Arcachon Aquitaine (CRCAA) mettait en avant la nécessité de mutualisation dans un secteur marqué par des pics d’activité, de la saisonnalité et un certain turn-over.

Membre du groupement d’employeurs de la Côte des Havres, le professionnel qui préside aujourd’hui GE2M s’est inspiré du modèle Normand. « Si j’ai pu développer mon activité là-bas, c’est grâce au groupement » estime-t-il. Convaincu par le modèle, il a œuvré à sa mise en place sur le bassin d’Arcachon. GE2M est actuellement hébergé dans les locaux du CRCAA, à Gujan-Mestras, rue de la Barbotière.

« Il s’agit du groupement des métiers de la mer. Nous l’avons pensé pour les ostréiculteurs et les pêcheurs. » Si un mareyeur a déjà fait appel à ses services, aujourd’hui, les quarante-neuf entreprises qui adhérent au groupement sont exclusivement conchylicoles. « Nous ne fermons la porte à personne mais avons envie de garantir un service de qualité à nos adhérents. L’idée est de les fidéliser » poursuit le président.

ge2m

A l’image d’une agence d’intérim

Le GE2M fonctionne à l’image d’une agence d’intérim. Sous forme associative, elle recrute des salariés et les met à disposition des employeurs selon leurs besoins : chaulage, détroquage, pause de tuiles, chargement, entretien, tri, cerclage, emballage, etc. A la manœuvre, Julie Combes, la directrice qui a précédemment géré un groupement d’employeurs dans un autre secteur professionnel, est celle qui manie les plannings.

Après une adhésion préalable au groupement, les entreprises peuvent faire appel à un salarié pour une journée, une semaine ou plusieurs mois. Grosses marées, périodes de fêtes : le dispositif permet de la souplesse. C’est le but. « Nous avons une vingtaine de salariés par mois » explique la directrice. Si ces salariés valident leurs heures directement avec les employeurs, c’est Julie Combes qui s’occupe de tout l’aspect déclaratif. « Nous facturons les frais de gestion, tout simplement. Pour l’employeur, il ne s’agit plus de charges sociales mais de prestations de service. Pour le salarié, s’adresser à moi reviens à s’adresser à quarante-neuf entreprises. »

Et la directrice de reconnaître que la plus grande difficulté revient à sourcer les salariés. Pour ce faire, elle travaille en réseau avec les structures institutionnelles telles que l’agence économique BA2E qui a accompagné la mise en place du groupement et Pôle emploi. Elle développe aussi des partenariats avec Bassin Formation et le lycée de la mer de Gujan-Mestras.

ge2m

1300 heures chaque mois

« L’avantage c’est que nos métiers sont non qualificatifs. Il suffit d’être motivé et vaillant. Nos entreprises ont la possibilité de former en interne. Ce métier, on l’apprend sur le tas » complète Olivier Laban. « Le modèle du groupement offre une solution concrète d’autant plus pertinente qu’elle correspond à une réalité économique. Le public qui répond à ces offres n’a souvent pas envie de signer un CDI. Il souhaite rester libre. Quant aux entreprises, elles recherchent du temps partagé. »

Essentiellement tournés vers la production ostréicole et la dégustation, les métiers du groupement concernent aussi le volet administratif, notamment le secrétariat. Un secteur que le président du GE2M espère voir se développer. « C’est un confort pour un chef d’entreprise qui est souvent seul de ne pas avoir à s’occuper de la paperasse. »

Depuis sa création, le groupement a cumulé plus de 20 000 heures. Cette année, il atteint une moyenne de 1300 heures par mois. Sous peu, il proposera à ses adhérents une application qui leur permettra, en direct, de réserver leurs dates. Et donc leurs employés.

ge2m

Olivier Laban, président du groupement d’employeurs des métiers de la mer : « Les structures naissent des hommes et non l’inverse. »

Contact : GE2M – 15 rue de la Barbotière à Gujan-Mestras. ge.metiersmer@gmail.com

ge2m
ge2m